Vos avantages fiscaux

PARTICULIER

Comment faire un don ?

  • En ligne
  • Par chèque à l’ordre de « Fondation Université de Paris ». Merci d’accompagner votre chèque d’un courrier spécifiant vos coordonnées ainsi que votre souhait concernant l’affectation de votre don ou non.
  • Par virement bancaire en mentionnant dans le libellé vos prénom, nom et, si vous souhaitez affecter votre don, le nom du projet soutenu.

Quels avantages fiscaux ?

  • 66 % de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu (IR) dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Ainsi, un don de 100 euros vous coûtera 34 euros…un don de 1 000 euros, 340 euros…
  • 75 % de votre don est déductible de votre impôt sur la fortune immobilière (IFI) dans la limite de 50 000 euros par an.

Pour connaitre les couts nets après réduction merci de bien vouloir utiliser la calculette de notre formulaire de don.

Legs, donations, assurances vie

  • Pour un legs : vous signifiez sur votre testament la décision de transmettre tout ou partie de votre patrimoine à la Fondation Université de Paris après votre décès.
  • Pour une donation : vous transférez de votre vivant la propriété d’un bien meuble ou immeuble (somme d’argent, portefeuille titres, maison, appartement…) à la Fondation Université de Paris.
  • Pour une assurance-vie : vous désignez la Fondation Université de Paris comme bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie afin qu’à votre décès, le capital et les intérêts capitalisés sur ce contrat soient versés à la Fondation.

ENTREPRISE

Collaborer avec la Fondation Université de Paris

  • Financer un prix à votre nom
  • Devenir partenaire d’une chaire d’excellence
  • Co-organiser des colloques, séminaires, ateliers thématiques
  • Favoriser l’expérience internationale et multiculturelle
  • Accompagner les étudiants dans leur réussite et soutenir l’égalité des chances

Quels avantages fiscaux ?

Les dons effectués sont déductibles de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60 % de la somme versée dans la limite de cinq pour mille (0,5 %) du chiffre d’affaires HT (art. 238 bis du Code général des impôts) et dans la limite de 2 millions d’euros de versement annuel. Au-delà, la déduction passe à 40 % du montant de la somme versée.

Pour en savoir plus, contactez-vous !

* Champs obligatoires