[Appel à Projets Sauver la Vie 2021] Le projet lauréat du Pr Marie-France Mamzer

Le Pr Marie-France Mazer, de l'UFR de médecine Paris centre et Centre de recherche des Cordeliers équipe ETREs nous parle de son projet lauréat PARCOURU (catégorie "pédagogie"). Un projet innovant pour préparer les professionnels de santé à une recherche intègre, éthique et responsable.

Quel est le contexte général qui a donné naissance à ce projet ? 

Les processus raccourcis et les débats qui entourent le développement de vaccins et de traitements COVID illustrent un phénomène plus général de diversification des pratiques de recherche et d’accélération autour des innovations thérapeutiques et biotechnologiques. Ces nouvelles approches, parcours règlementaires, enjeux de valorisation et de communication, exposent les étudiants à un risque accru d’inconduites scientifiques, d’inconforts éthiques ou déontologiques, de crispations dans le dialogue avec des pairs ou des patients. C’est ce constat qui a donné naissance à notre projet.

Pouvez-vous nous présenter votre projet ? 

Ce projet pédagogique, optionnel et transversal, vise à former à l’intégrité scientifique et à l’éthique de la recherche des étudiants, en troisième année (L3) des différentes filières de santé. A partir de capsules vidéos enregistrées présentant les notions théoriques, de mises en situation interactives et de travaux en sous-groupes, les étudiants s’approprieront les règles de bonnes pratiques en matière d’éthique, d’intégrité et d’information médicale et scientifique aux différentes étapes du processus de recherche et d’innovation en santé.

En quoi est-ce innovant ? 

Ce projet pédagogique est innovant : (1) par le domaine sur lequel iI porte qui est l’’intégrité́ scientifique et le rapport entre science, médecine et société du point de vue du parcours de l’innovation en santé, (2) par ses objectifs qui visent l’acquisition de compétences spécifiques à ce domaine d’intérêt transversal majeur (à la croisée de la médecine, des sciences fondamentales, des sciences humaines et sociales et de la société), (3) par les méthodes utilisées mêlant contenus théoriques et entrainement par des mises en situation, permettant aussi aux apprenants de contribuer à l’enrichissement des cas pratiques, (4) par son ouverture aux différentes filières de formation en santé, et (5) par l’implication de représentants d’associations de patients.

Quel peut-être l’impact d’un tel projet sur notre santé et celle de nos proches ? 

La crise COVID a révélé le besoin d’innovation (vaccins, traitements), la capacité d’accélération de la recherche et de son adoption (circuits courts, schémas adaptatifs), mais aussi le réservoir de défiance et de conflictualité vis-à-vis d’un processus d’innovation exposé à l’incertitude, au doute, voire à la manipulation. Au-delà̀, les orientations actuelles sont riches d’innovations exposées au risque d’effets d’emballement ou de rejet (recherches à l’étranger, schémas accélérés, algorithmes d’lA, données personnelles, notamment). Une meilleure compréhension de ces mécanismes par le prisme de l’éthique de la recherche permettra d’outiller les professionnels de santé pour répondre à ces nouveaux enjeux.

Les impacts attendus sont essentiellement, par la formation de professionnels à devenir des interlocuteurs actifs et compétents, de contribuer à éviter les situations de blocage ou d’exacerbation qui peuvent faire barrière à un processus de recherche bien conduit, exposer les patients à des situations dangereuses pour leur santé, ou réduire les bénéfices attendus d’une innovation par un rejet scientifiquement infondé.

Quels sont les bénéfices à court/moyen/long terme sur la (les) population(s) ciblée(s) ?

Une maitrise des enjeux d’éthique de la recherche a sa place dans les outils relationnels de tout futur médecin ; s’iI ne devient pas chercheur lui-même, iI pourra ainsi mieux orienter ses patients, maintenir le dialogue sans “posture” inappropriée, être plus à l’aise dans l’exercice d’une médecine technologiquement avancée, humaine et ancrée dans la société.

Ce format court aura valeur de test et pourra être enrichi et développé dans la perspective d’un DU ouvert aux professionnels.